Le Café Voltaire

Home/Monuments, Personnages/Le Café Voltaire

Le Café Voltaire

L’établissement, fondé en 1750, a sans doute été fréquenté par Camille et Lucie Desmoulins, qui habitaient la maison voisine jusqu’à leur arrestation : il est décrit par Balzac en 1827 dans une étude philosophique, « Les martyrs ignorés ». Pendant les dernières années du Second Empire, Gambetta et ses amis aiment à s’y réunir. Aux environs de 1880, le « Grand Café-Restaurant Voltaire » fait figure de véritable rendez-vous politique et littéraire : Verlaine y laisse des dettes, André Gide, Jean Moréas, Anatole France, Alfred Vallette et Rachilde y ont leurs habitudes. Un peu plus tard, il devient le repaire favori des poètes symbolistes, où Gauguin côtoie Mallarmé ‘coiffé d’un béret basque, affublé d’un macfarlane innomable et chaussé de sabots sculptés ». 

About the Author:

Passionné de ces petites histoires qui font la grande, j'ai conçu ce site pour partager avec le plus grand nombre cette passion.

Leave A Comment