La rue Réaumur

Home/Monuments, Personnages/La rue Réaumur

La rue Réaumur

La rue Réaumur fut ouverte entre les rues St-Denis et Notre-Dame-des-Victoires en 1895-1896, à l’emplacement de la rue Thèvenot. Celle-ci était au XIVe siècle une impasse donnant sur la rue des Petits-Carreaux ; elle fut prolongée jusqu’à la rue St-Denis en 1676, portant le nom d’un ancien Contrôleur des Rentes de l’Hôtel de Ville qui y fit bâtir plusieurs maisons. Le côté impair de cette rue est toujours visible aujourd’hui. La rue Réaumur, inaugurée en 1897 par Félix Faure, relie le Sentier au boulevard de Sébastopol. Les règlements d’urbanisme de 1884 et 1902, qui poussent au gonflement des toits, et de 1893 (l’autorisation des bow-windows entraîne l’ondulation des surfaces) expliquent la profusion de façades très décoratives, dont plusieurs sont primées au Concours annuel créé en 1898, qui associent la pierre, le fer et le verre. Ainsi le n°116, construit par Walwein en 1897, fur récompensé de la médaille d’or. Le n°118, de Montarnal, fut primé en 1900. Le n°124, entièrement métallique, est dû à Chardanne. Plusieurs d’entre eux abritaient les bureaux de journaux : « L’Intransigeant » puis « France-Soir » au n°100, « Le Parisien Libéré » au n°113. 

About the Author:

Passionné de ces petites histoires qui font la grande, j'ai conçu ce site pour partager avec le plus grand nombre cette passion.

Leave A Comment