La porte Saint-Victor

Home/Monuments, Personnages/La porte Saint-Victor

La porte Saint-Victor

En 1992, la construction de cet immeuble sur le tracé de l’enceinte de Philippe-Auguste, édifiée vers 1210 sur la rive gauche dans le dessein d’en favoriser le peuplement, provoque la mise au jour d’importants vestiges de l’arche qui permettait le passage de la Bièvre. Grâce à l’arbitrage de saint Bernard de Clairvaux, l’abbé de Saint-Victor avait en effet obtenu en 1148 le consentement du supérieur de Sainte-Geneviève, la plus puissante seigneurie du quartier, pour dévier le cours de la rivière afin de faire tourner les pales de ses moulins. La porte percée dans la muraille s’ouvrait à l’est sur la rue du Faubourg Saint-Victor, qui desservait l’abbaye royale déjà clôturée d’une enceinte. En 1368, un nouveau détournement de la Bièvre est rendu nécessaire par l’aménagement décidé par Charles V de fossés à l’extérieur du rempart : la rue du Cardinal-Lemoine s’appelle alors chemin des Fossés Saint-Victor.   

About the Author:

Passionné de ces petites histoires qui font la grande, j'ai conçu ce site pour partager avec le plus grand nombre cette passion.

Leave A Comment