La barricade du Faubourg Saint-Antoine

Home/Monuments, Personnages/La barricade du Faubourg Saint-Antoine

La barricade du Faubourg Saint-Antoine

Le faubourg Saint-Antoine a joué un grand rôle durant les révolutions de 1789, de juillet 1830 et de février 1848. Par trois dois ses artisans et ouvriers ont contribué à la chute de la monarchie. L’insurrection de juin 1848 a été décrite par Victor Hugo dans « Les Misérables », notamment l’énorme barricade élevée à l’entrée des rues de Charenton et du Faubourg Saint-Antoine. Près d’elle furent abattus, le 25 juin 1848, le général Négrier et l’archevêque de Paris, Mgr Affre, venu parlementer. Le 26 juin, à dix heures du matin, le général Lamoricière la fit tomber, mais, pour en finir avec la révolte ouvrière, ses troupes durent encore enlever une à une les 65 barricades échelonnées dans le rue du Faubourg Saint-Antoine entre les places de la Bastille et de la Nation. 

About the Author:

Passionné de ces petites histoires qui font la grande, j'ai conçu ce site pour partager avec le plus grand nombre cette passion.

Leave A Comment