Cour de Rohan

Home/Monuments, Personnages/Cour de Rohan

Cour de Rohan

Ouvert en 1735, le passage du commerce Saint-André reliait la rue Saint-André des Arts à la rue de l’Ancienne-Comédie. Il fut prolongé en 1776 vers la rue des Boucheries, à l’emplacement du trottoir sud du boulevard Saint-Germain dont le percement amputa son parcours. Son tracé est celui de l’enceinte de Philippe Auguste ; la base d’une tour subsiste dans le magasin du n°4. le passage conserve le souvenir de l’imprimerie de Marat et de la guillotine de Schmidt. Par une brèche pratiquée dans l’enceinte, on pénètre dans une succession de cours bordées de maisons anciennes, dont un bel hôtel du XVIe siècle. La dernière cour, dite de Rohan, déformation de Rouen, abritait la demeure parisienne des archevêques de Rouen. Elle donne sur la rue du Jardinet. 

About the Author:

Passionné de ces petites histoires qui font la grande, j'ai conçu ce site pour partager avec le plus grand nombre cette passion.

Leave A Comment