Construit en forme de temple grec par Célerier sur l’emplacement du jardin de l’hôtel de Montmorency-Luxembourg, le théâtre des Variétés est inauguré le 24 juin 1807. Frédérick Lemaître y triomphe en 1836 dans « Kean » d’Alexandre Dumas. Le 22 novembre 1849 y a lieu la première représentation de « le Vie de Bohème » de Murger, vouée à un énorme succès. L’apogée du théâtre se situe entre 1864 et 1869, quand Offenbach y donne « la Belle Hélène », « Barbe Bleue », « La Grande Duchesse de Gerolstein » avec Hortense Schneider sans le rôle principal. A la fin du XIXe siècle, d’excellents acteurs, dont Réjane, y jouent les comédies de Robert de Flers et Gaston de Caillavet. Au 9, le café des Variétés, contemporain du théâtre, était le rendez-vous des comédiens et auteurs.