Le plus ancien des observatoires du monde en activité, créé par Colbert le 21 juin 1667, jour du solstice d’été, fixe par son orientation le méridien de Paris, matérialisé au second étage par une ligne de cuivre et servant de base à la méridienne de France. Bâti sur les plans de Claude Perrault, il accueille les plus grands astronomes français et étrangers : la dynastie des Cassini, de 1671 à la Révolution, le danois Römer qui, en 1676, y découvrit la vitesse de la lumière, Delambre et Méchain, pères du mètre, Arago, Foucault, Fizeau, Le Verrier, auquel on doit la découverte de Neptune, Esclangon, initiateur de l’horloge parlante en 1932, Danjon, créateur de  l’astrolabe impersonnel en 1951, Lallemand, inventeur de la caméra électronique.