Sélectionner une page

Ici s’élevait de 1790 à 1906 la guinguette du père Lathuille, célèbre pour trois raisons : gastronomique, artistique et patriotique. Son lapin sauté, sa matelote d’anguille et le fameux poulet Lathuille faisait la joie des gourmets parisiens ; dans son tableau « Chez le père Lathuille » conservé au musée de Tournai, Edouard Manet représente deux amoureux sous une tonnelle de la guinguette ; enfin, lors des combats de mars 1814, le père Lathuille distribua son vin guinguet et ses victuailles aux combattants : « Buvez,mangez, videz mes caves, il ne faut rien laisser à l’ennemi ».