Construit de 1711 à 1713 par Robert de Cotte, premier architecte du roi, pour la veuve du maréchal d’Estrées, cet hôtel appartint ensuite à la duchesse de Modène, fille du Régent, puis au général Clarke, duc de Feltre et ministre de la Guerre sous l’Empire. En 1863, le gouvernement russe l’acheta aux héritiers de la marquise de Tourzel, pour en faire la résidence de son ambassadeur. Le tsar Alexandre II y reçut Napoléon III et l’impératrice Eugénie lors de l’exposition universelle de 1867. Nicolas II et la tsarine y séjournèrent pendant leur voyage officiel à Paris en 1896. A cette occasion, le tsar posa la première pierre du pont Alexandre III.