Edifié de 1704 à 1708 par Nicolas-Alexis Delamair pour François de Rohan, prince de Soubise, il remplace deux hôtels antérieurs : celui du connétable Olivier de Clisson (fin XIVe siècle) dont subsistent deux tourelles rue des Archives, et celui de la puissante famille des Guise. Au XVIIIe siècle, le maréchal de Soubise y accueillit le concert des amateurs. La décoration intérieure conserve, au rez-de-chaussée, le salon du prince dans cette petite rotonde édifiée par Boffrand, et à l’étage, l’appartement de la princesse avec la chambre d’apparat et le salon ovale aux peintures de Boucher et Natoire. Affecté aux Archives nationales depuis 1867, il abrite depuis 1867 le musée de l’Histoire de France.