Le petit hôtel de Montmorency (n°85), construit en 1743, est acquis en 1752 par le comte de Montmorency-Bours. Le grand hôtel (n°89), édifié pour ce dernier en 1756, est également un remarquable témoin de l’architecture classique. Devenue le musée du peintre E. Hébert (1817-1908), le petit hôtel a été offert à l’Etat en 1974. Les différents aspects du talent de ce peintre officiel du Second Empire, qui fut directeur de la Villa Médicis, y sont représentés. Le grand hôtel (ambassade du Mali), acquis en 1808 par le maréchal Lefebvre, fut vendu par sa femme, dite « Madame Sans-Gêne » qui ne l’habita jamais. Le vestibule de son bel escalier est orné, entre autres, d’un modèle en plâtre de la statue de l’Empereur commandée à Roland par l’Institut et d’un médaillon de Louis XV.