Sélectionner une page

Etablie dès le Moyen Age dans les dépendances de l’église Saint-Côme, la confrérie des chirurgiens fait édifier au XVIIe siècle un local pour ses activités d’enseignement. Après une intervention chirurgicale réussie, Louis XIV l’autorise à se doter d’un amphithéâtre anatomique. Charles et Louis Joubert construisent entre 1691 et 1695 un superbe édifice octogonal coiffé d’un dôme à hautes fenêtres et à lanternes. L’Académie royale de chirurgie, fondée en 1748, ayant obtenu la création d’une faculté, ses anciens locaux sont attribués à  « l’Ecole gratuite de dessin » où se forment des générations d’ornemanistes. L’architecte Constant-Dufeux fut chargé des travaux d’aménagement. L’Institut des langues modernes occupe actuellement ces bâtiments.