Actualités

Home/Actualités

les petites histoires de l’actualité sont sur pourlapetitehistoire.com

Pitch

Pour la petite histoire, l’expression « sales pitch » proviendrait d’un jeu de foire anglaise de la fin du 18ème siècle, le « three-up » où le bonimenteur pariait avec sa « victime » sur sa capacité à jeter (to pitch en anglais) 3 pièces de monnaie en l’air et à les faire atterir sur la même face…

Maison de la Radio : une usine à gaz ?

la petite histoire, voilà ce qu'était, en 1948, le terrain sur lequel la RTF souhaitait ériger le Maison de la radio. Bordé de petites constructions et hangars et doté d'un terrain de sport. Juste avant d’être cédé à la RTF, le terrain du quai de Passy, sur lequel se trouvait anciennement une usine à gaz, avait été transformé de manière provisoire, dans l’attente d’un lotissement, en terrain de sport. Le projet de construction de la Maison de la radio a provoqué une opposition de riverains, qui se sont mobilisés pour tenter de conserver l’infrastructure sportive au profit des écoles du quartier et des clubs de sport. En lire plus sur le site de la Maison de la Radio : http://www.maisondelaradio.fr/article/petite-histoire-de-la-premiere-pierre

La patinoire de Davos

Pour la petite histoire, avant d'accueillir le fameux Forum Economique Mondial, Davos était surtout réputée par les amateurs de sports de glace. Elle abrite en particulier la plus grande patinoire naturelle (et donc en plein air) d'Europe sur une surface de près de 18000 m2, en plein village ! Une nouvelle patinoire, couverte celle-ci, l'a remplacée pour accueillir en toute saison les matchs de hockey. Elle a été rénovée et offre de nombreuses activités ludiques outre le patinage.

Le frère du Zouave était Grenadier

Pour la petite histoire, le frère du fameux Zouave du pont de l'Alma (qui a souvent les pieds dans l'eau) est en "poste" à Dijon depuis 1974. Dijon est en effet la ville de naissance du sculpteur Georges Diebolt. C'est pour sa participation à la décoration du pont de l'Alma à Paris qu'il passe à la postérité en sculptant deux des statues de soldats commandées pour rendre hommage à l'armée de la Guerre de Crimée, le Zouave et le Grenadier, inaugurées le 15 août 1858. Ces statues ont été retirées lors de la réfection du pont en 1963. Le Zouave a été réinstallé près de la berge droite de la Seine sur pont de l'Alma modernisé et continue à servir de repère pour les crues du fleuve. Le Grenadier, lui, a été transféré à Dijon dans sa ville natale !

10 rue de Solférino

Pour la petite histoire, il n'aura pas fallu attendre 1981 pour qu'un éléphant loge au 10 rue de Solférino ! En effet, au début du XXème siècle, l'hôtel est la propriété du couple formé par Amédée de Broglie et Marie-Constance Say, héritière du richissime raffineur de sucre Louis Say. Le couple princier est fou d'Inde et c'est en ce début de siècle "fou" qu'un maharadja leur offrira "Miss Pundji", une femelle éléphant qui préfèrera vite les pelouses du château de Chaumont, autre propriété du couple, à son logis parisien !

Château de Chambord

Pour la petite histoire, c'est le 15 Août 1809 que le château de Chambord est rebaptisé « principauté de Wagram » et donné par Napoléon au maréchal Louis-Alexandre Berthier avec une rente de 500 000 francs. Celui-ci n’y vint qu’une fois pour une partie de chasse. À sa mort, le château est placé sous séquestre avant d’être mis en vente en 1820 par sa veuve , incapable de faire face aux dépenses.

Un pape à Cahors

Pour la petite histoire, c'est en 1316 que le cadurcien Jacques Duèze devient pape sous le nom de Jean XXII. Il favorise la vie religieuse et le commerce, fonde l'université qui comptera jusqu'à 1 600 étudiants en théologie, droit, médecine et arts. La ville de Cahors a conservé un très riche patrimoine médiéval : une [...]

Johnny

Pour la petite histoire, c'est le week-end des 16 et 17 avril 1960, que Johnny Hallyday, 17 ans, se produit sur la scène de l'Escale dans l'Yonne. Il donne trois récitals en deux jours et interprète sept chansons. Son cachet, 500 francs de l'époque et un aller-retour Paris-Migennes. Le début de l'histoire pour celui qui deviendra l'une des plus grandes stars de la chanson française.

Une boîte à histoires à Chatou

Pour la petite histoire, c'est bien-sûr dans ces boites que l'on trouve les meilleures petites histoires !!! N'hésitez pas à nous signaler la présence de toute nouvelle boite à histoire près de chez vous que nous puissions les recenser. Bravo aux communes qui s'engagent ainsi pour les plus jeunes petits historiens.

Le Sénat

Pour la petite histoire, la première chambre haute de l'histoire française, lointain ancêtre du Sénat moderne, s'appelle le Conseil des Anciens. L'idée de ce système à deux chambres, que refusaient les premiers révolutionnaires français, vient de Grande-Bretagne, où Chambre des Lords et Chambre des Communes exercent depuis longtemps un certain contrôle sur l'action politique du [...]

La Foire de Chatou

Pour la petite histoire, la Foire de Chatou a longtemps porté le nom de Foire à la Brocante et aux Jambons en référence aux foires du Moyen-Âge où à défaut de chiner des antiquités, les parisiens trouvaient leurs jambons ! Incontournable et pittoresque la Foire de Chatou est installée depuis 1970 seulement sur l’Ile des Impressionnistes [...]

La cravate

Les soldats de l'armée de Qin Shih Huang semblent avoir été les seuls porteurs de cravates chinois connus. Il n'existe aucune représentation connue de soldats chinois ou de population chinoise en général qui portent cette pièce d'étoffe, en dehors de ce cas précis, à cette époque donnée. Les historiens estiment donc qu'en l’occurrence, ces cravates ont pu tenir lieu de médailles honorifiques pour l'armée de Qin Shih Huang.