le petit historien

Home/le petit historien

About le petit historien

Passionné de ces petites histoires qui font la grande, j'ai conçu ce site pour partager avec le plus grand nombre cette passion.

Hôtel de Gantes

Il remplace une auberge à l'enseigne du Cheval Blanc, avantageusement établie près de la porte d'Italie, voie commerciale importante de la ville. Construit en 1653, sa façade est sobre, les fenêtres seules sont décorées de pilastres. L'angle est constitué d'un contrefort, assurant la base du bâtiment, orné d'une statue disparue. Le dernier étage est un ajout tardif. Un cercle royaliste y siégiait au 18ème siècle et sa lutte avec les cercles révolutionnaires se solda par la pendaison de trois aristocrates, dont l'avocat Pierre Pascalis, défenseur des libertés de la Provence contre le centralisme des Jacobins. Le décor intérieur est une rareté, réalisée sous le Directoire et l'Empire. Le nom du café actuel lui vient de son rachat, sous Louis-Philippe, par deux garçons serveurs. Dès la fin du 19ème siècle, "les 2G" furent le rendez-vous des intellectuels et des artistes, dont le souvenir est conservé par les peintures murales des escaliers, réalisées fin 20ème siècle.

Pourquoi la Banque Populaire est populaire ?

Pour la petite histoire c'est en 1917 qu'Etienne Clémentel alors ministre du commerce et de l'industrie fait voter la loi du 13 mars sur l'organisation du crédit au commerce et à l'industrie constatant les lacunes du système bancaire qui ne permet pas d'accompagner la reconstruction économique de la France d'après guerre. Cette loi va donner officiellement [...]

10 rue de Solférino

Pour la petite histoire, il n'aura pas fallu attendre 1981 pour qu'un éléphant loge au 10 rue de Solférino ! En effet, au début du XXème siècle, l'hôtel est la propriété du couple formé par Amédée de Broglie et Marie-Constance Say, héritière du richissime raffineur de sucre Louis Say. Le couple princier est fou d'Inde et c'est en ce début de siècle "fou" qu'un maharadja leur offrira "Miss Pundji", une femelle éléphant qui préfèrera vite les pelouses du château de Chaumont, autre propriété du couple, à son logis parisien !

Château de Chambord

Pour la petite histoire, c'est le 15 Août 1809 que le château de Chambord est rebaptisé « principauté de Wagram » et donné par Napoléon au maréchal Louis-Alexandre Berthier avec une rente de 500 000 francs. Celui-ci n’y vint qu’une fois pour une partie de chasse. À sa mort, le château est placé sous séquestre avant d’être mis en vente en 1820 par sa veuve , incapable de faire face aux dépenses.

Un pape à Cahors

Pour la petite histoire, c'est en 1316 que le cadurcien Jacques Duèze devient pape sous le nom de Jean XXII. Il favorise la vie religieuse et le commerce, fonde l'université qui comptera jusqu'à 1 600 étudiants en théologie, droit, médecine et arts. La ville de Cahors a conservé un très riche patrimoine médiéval : une [...]

Johnny

Pour la petite histoire, c'est le week-end des 16 et 17 avril 1960, que Johnny Hallyday, 17 ans, se produit sur la scène de l'Escale dans l'Yonne. Il donne trois récitals en deux jours et interprète sept chansons. Son cachet, 500 francs de l'époque et un aller-retour Paris-Migennes. Le début de l'histoire pour celui qui deviendra l'une des plus grandes stars de la chanson française.

Une boîte à histoires à Chatou

Pour la petite histoire, c'est bien-sûr dans ces boites que l'on trouve les meilleures petites histoires !!! N'hésitez pas à nous signaler la présence de toute nouvelle boite à histoire près de chez vous que nous puissions les recenser. Bravo aux communes qui s'engagent ainsi pour les plus jeunes petits historiens.

Le Sénat

Pour la petite histoire, la première chambre haute de l'histoire française, lointain ancêtre du Sénat moderne, s'appelle le Conseil des Anciens. L'idée de ce système à deux chambres, que refusaient les premiers révolutionnaires français, vient de Grande-Bretagne, où Chambre des Lords et Chambre des Communes exercent depuis longtemps un certain contrôle sur l'action politique du [...]

Qwant

Pour la petite histoire, l'origine du nom de ce moteur de recherche français créé en 2013 vient, selon ses créateurs, de la combinaison de la lettre Q du mot "Quantités" (de données que le moteur indexe chaque jours) et du verbe anglais "want" qui signifie vouloir/rechercher. Contrairement à son plus fameux concurrent Google, ce moteur [...]

On se Téléphone ?

Pour la petite histoire, c'est le 12 Novembre 1976 à l'American Center de Paris, devenu dès les années 1960 une place culturelle et artistique incontournable, que 4 musiciens vont donner leur premier concert ensemble et commencer l'écriture d'une page de l'histoire du rock français. Ils ne s'appellent pas encore "Téléphone" mais juste "!" Aujourd'hui ces [...]

C’était comment avant EDF ?

Pour la petite histoire, dans les années 30, deux cent entreprises privées assuraient la production, une centaine le transport et plus de mille la distribution de l’électricité. L’approvisionnement et les tarifs étaient alors très différents selon les prestataires et les régions ! Après-guerre, la création d’un service public unique de l’électricité devient alors une nécessité. [...]

Pourquoi la Banque Populaire est populaire ?

[et_pb_section admin_label="section"] [et_pb_row admin_label="row"] [et_pb_column type="4_4"] [et_pb_text admin_label="Text"] Pour la petite histoire, c'est en 1917 qu'Etienne Clémentel, alors ministre du commerce et de l'industrie, fait voter la loi du 13 mars sur l'organisation du crédit au commerce et à l'industrie, constatant les lacunes du système bancaire qui ne permet pas d'accompagner la reconstruction économique de la France [...]

La cravate

Les soldats de l'armée de Qin Shih Huang semblent avoir été les seuls porteurs de cravates chinois connus. Il n'existe aucune représentation connue de soldats chinois ou de population chinoise en général qui portent cette pièce d'étoffe, en dehors de ce cas précis, à cette époque donnée. Les historiens estiment donc qu'en l’occurrence, ces cravates ont pu tenir lieu de médailles honorifiques pour l'armée de Qin Shih Huang.

Château de Costaérès

Pour la petite histoire, l'aménagement intérieur de ce château a été conçu avec le bois de récupération d'un trois-mâts échoué en hiver 1896, le Maurice. Il pris le nom de l’îlot d’un hectare sur lequel il fut construit : Costaérès qui vient de coz-seherez (kozh-sec'herezh en breton moderne) qui signifie en breton « vieille sècherie ». C'est là, en effet, que les marins faisaient sécher les poissons au soleil.