Sélectionner une page

Joseph Fieschi organisa en 1835, avec l’aide de Pépin et Morey, membres de la Société des Droits de l’Homme, un complot contre Louis-Philippe. Il loua une chambre au troisième étage de la maison située au 42, boulevard du Temple pour y construire une machine infernale, composée de vingt-cinq canons de fusils. Le 28 juillet, alors que le roi passait en revue la garde nationale sur les boulevards, l’attentat l’épargna, mais tua dix-neuf personnes, dont le général Mortier. Condamnés à mort, Fieschi, Pépin et Morey furent décapités. La maison fut démolie en 1842. De 1856 à 1869, Gustave Flaubert habita le troisième étage du nouvel immeuble, où il composa Salammbô et l’Education sentimentale. Le sculpteur Emmanuel Frémiet y avait un magasin de 1855 à 1872.