L’auteur du grand Apollon de la terrasse du Palais de Chaillot abandonne en 1920 le quartier de Montparnasse pour acquérir dans le village de Passy une maison dotée d’un jardin où construire un atelier. Agé de 45 ans, l’artiste est déjà célèbre pour avoir réalisé, avec Landowski, le grand « Monument de la Réforme » à Genève. Les pièces du rez-de-chaussée de la maison contiennent encore les meubles dessinés par Henri Rapin et sculpté par Bouchard lors de son installation. L’atelier est resté en l’état, et conserve toujours certains plâtres originaux, les outils de travail, des exemples des techniques de modelage, de moulage ou de fonte, qui exposent un peu de la genèse d’un œuvre.