Etablies à cet emplacement depuis 1672, les Bernardines de Pentemont confièrent la reconstruction de leur abbaye à Contant d’Ivry en 1745. Outre la communauté des religieuses, le couvent devait accueillir vingt-cinq jeunes pensionnaires issues de l’aristocratie, ainsi que des dames de qualité, désireuses de se retirer du monde. Joséphine de Beauharnais y séjourna quelque temps en 1782. Transformés en caserne au XIXe siècle, les bâtiments sont aujourd’hui affectés au ministère des Anciens combattants. En 1844, Victor Baltard isole des autres bâtiments la chapelle affectée au culte réformé, et l’ancien chœur des religieuses devient la nef du temple.